Aventures et mésaventures postales
#1


Bonjour,




 




Anecdote marrante de l'autre jour (en fait pas si marrante...).




 




Vers 14h, j'étais en train de doucement piquer du pif dans la salle à manger, effet consécutif de la canicule et des exercices kinésithérapeutiques + antalgiques quand le papillon normand familial (en pleine sieste, lui) dresse une oreille puis se dirige hâtivement dans la cuisine, toutes narines frémissantes. Je m'extirpe de la torpeur, passe devant la baie vitrée et...remarque un gros carton sous la pergola qui n'était assurément pas là 20 minutes avant [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_blink.png[/img].




 




Décrit simplement : le livreur de Chronopost ne s'est pas donné la peine de sonner mais il a préféré s'engager sur le petit chemin qui louvoie sur le côté gauche de la maison et benner discrètement le colis à l'ombre sur la table avant de repartir par le même chemin, aussi furtivement qu'il était venu.




 




Pour avoir travailler un été chez un livreur (dont le nom commence par U, finit par S avec un P dans le nom) bah si on faisait ça, on était viré pour faute grave si le client affirmait ne pas avoir reçu son colis. Colis sorti du dépôt, mis dans ta camionnette, déclaré non-livré mais absent à l'inventaire du retour dépôt, la conclusion logique s'imposait d'elle-même : c'est le livreur qui l'a volé. Au revoir !




 




Dans le même style :




- A plusieurs reprises, en appartement, on a retrouvé un colis sur le paillasson (pas toujours le bon paillasson ni le bon colis). N'importe qui aurait pu passer là et le prendre ni vu ni connu. Le pire c'est qu'il y avait un gardien (dont l'accès à la loge est fléché) qui prenait les colis...




- Un patient me racontait qu'une fois il avait commandé des bouquins sur Amazon. Le mec habite un immense terrain sur laquelle trône une toute petite maison qu'il agrandit au fur et à mesure. La propriété est ceinte d'une grille assez imposante avec un portail à l'avenant. Au lieu de sonner, le livreur a  l'idée de génie de...tout simplement balancer le colis par-dessus la grille. En automne... Dans le Jura... Un beau matin de pluie...




 




Avez-vous d'autres anecdotes de ce type en stock ?  Qu'elles soient drôles ou bien navrantes ^^.




 


Répondre
#2

Rafales morikuniennes de bolter lourd à l'encontre de la poste dans 3 ... 2 ... 1 ...

Répondre
#3


Je touche du bois, mais en deux années d'activité pro et donc beaucoup d'envois de colis (et de reception d'échantillons, quand il s'agit de sous traitance) en france, UE, UK et US (et meme une fois HK), dans les iles (françaises et espagnoles) j'ai jamais eu de soucis qui n'ai pas été réglé, ou de casse.




 




Les seuls soucis que j'ai eu, c'est qques retards (en France, un jour, en UE, 2 ou trois jours), ou des bugs quand ça arrive aux USA (ou le service public doit etre encore plus testiculocompressé que chez nous...pour le moment en tout cas), mais au final en téléphonant par ci par là, on s'en sort et franchement, c'est rare.




 




Dans les iles, c'est arrivé que ça rame sec, mais c'est spécial les iles aussi.




 




La seule fois ou j'ai eu un truc abimé, c'est que j'étais limite en taille de carton, donc ça a touché durant la manutention (ou plutot la mécanisation).




 




Il faut savoir que les services de colis (publics ou non) sont extremement mécanisés, faut pas imaginer un lutin qui transporte chaque colis. C'est des gros chariots qu'on gerbe, des tapis roulants, etc... Donc le secret, c'est vraiment la qualité du colis.




 




Et la bonne foi de l'envoyeur, aussi, car éditer un bon sur internet ou sur une machine à affranchir, c'est une chose, aller à la poste ça en est une autre... En cas de soucis, toujours demander une vraie preuve d'envoi.


Répondre
#4


Alors c'est arrivé à ma femme quand elle était gestionnaire de collège. Un vendredi après midi où elle n'était pas là, on a déposé un colis sur son bureau sans l'ouvrir. C'était des souris congelées destinées au labo de science. Forcément c'est resté là tout le WE.




Belle surprise à l'ouverture le lundi matin ...




 




 



Citation :
il y a 18 minutes, FAM a dit :




Dans les iles, c'est arrivé que ça rame sec, mais c'est spécial les iles aussi.




Bah si c'est par bateau, c'est normal ... [img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_smile.png[/img]



 




 


Répondre
#5

Citation :
Il y a 2 heures, Bawon Samdi a dit :




Rafales morikuniennes de bolter lourd à l'encontre de la poste dans 3 ... 2 ... 1 ...




'Tain les mecs me lancez pas sur le sujet : mon livre des rancunes envers la, poste ferait passer celui de Thorgrim le Rancunier pour un vague magazine people...




 




Serviteur




 




Morikun


Répondre
#6

Citation :
il y a une heure, Morikun a dit :




'Tain les mecs me lancez pas sur le sujet : mon livre des rancunes envers la, poste ferait passer celui de Thorgrim le Rancunier pour un vague magazine people...




 




Serviteur




 




Morikun




Tu comprend pourquoi les figs que je t'ai envoyées étaient molletonnées ? :D


Répondre
#7


Modo on




On peut faire pareil sur les banquiers ? les médecins ? les profs ? les garagistes ? les conchyliculteurs ?




 




Désolé, mais ce topic, il pue... j'ai mis les copains de la modération dessus.




Modo off


Répondre
#8


Sur les profs à la rigueur, je comprendrais. Les commerciaux aussi, c'est une plaie de la culture d'entreprise à la fançaise. Et faut pas oublier les ariégeois en général (vous pouvez sortir le toulousaing de la grande ville mais pas les préjudices du toulousaing).




 




A tous le moins, ça serait bien de se souvenir qu'il y a des cons partout et dans toutes les professions (et qu'on est tous le con de quelqu'un) et qu'il ne faut pas généraliser bêtement. Deux jeunes cons qui pissent contre les murs (par exemple, rien contre toi Absalom mais c'est un bon exemple) ne sont pas l'ensemble des postiers de France et de Navarre : j'ai des griefs contre la poste comme tout le monde mais ya aussi des mecs qui font des efforts, faut penser à eux.




Au plus, on claquera le museau des gens qui n'arrivent pas à relativiser leurs propos correctement.




 




le squat




bon maintenant, j'attends toujours une carte postale autoexpédiée de 2001


Répondre
#9


Comme dit le chatdemetal faut relativisé




Oui, je reçoit des colis défoncés (partie de foot), et quand je voit le rangement des camionnettes de DPD, UPS ou autres (sans parler de leur manière délicate de prendre un colis et le jeter vers l'arrière de la camionnette) je suis pas surpris que beaucoup ait de grief' envers les livreurs !




Mais soyons raisonnable, comment voulez vous qu'un de vos colis n'ai pas une bugne quand il fait partie d'un conglomérat de 200-300colis qu'il est toujours urgent de livrer .... surtout quand on voit que les prix pour les livraisons on baissé :12€ en moyenne pour la poste pour un colis de taille moyenne et vous souhaiter avoir un service meilleur avec un prestataire qui lui ne prendra que la moitié de cette somme ? soyons réaliste 5 min !!!




 




J'en viens désormais plus à en vouloir a l'expéditeur qu'aux prestataires ..... parce que bon qu'on se le disent le mec qui mes ses affaires, dans une boite à chaussure, avec 2 feuilles de papier journal et 1 tour de scotch transparent pour faire son envoi, venez pas me dire que c'est la faute à la poste si le colis arrive explosé !!!




1 boite à colis c'est 1.5€ (qu'importe la taille et ils sont réellement TRES solide)




acheter 1 lot de scotch de déménagement c'est pas du luxe (les 3 rouleau pour 3€ à auchan)




et surtout prendre le journal de la veuille et blinder les espace de votre colis !!!




Ca rend pas l'aventure plus difficile, mais un homme averti en vaut deux ....vous connaissez les risque du transport, faite le en conséquence 




 




bisoux sur le sboubetoutplein


Répondre
#10

Citation :
il y a 39 minutes, la queue en airain a dit :




Sur les profs à la rigueur, je comprendrais.




[img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_wink.png[/img]



 




Sinon, pas mieux pour le reste. Écoutez le Chat, c'est notre Yoda à nous.


Répondre


Atteindre :