Egill
#1


Salut,




 




Ca fait un petit moment que je lis ce forum sans participer. Je suis un habitué du warfo et de plus en plus, je me rend compte que j'ai pas mal d'intérêts pour ce forum donc je me suis inscrit.




 




Ca fait 15/20 ans que je collectionne et peint des figurines, GW principalement, mais je teste régulièrement d'autres trucs aussi. Je joue moins faute de temps et d'adversaire. J'habite en effet, pour mon plus grand plaisir, dans un coin paumé au fin fond du Limousin. Mais j'arrive à faire quelques parties de temps en temps (40K principalement). Sinon, je suis passionné d'Histoire, et en particulier des civilisations Celtes et germano scandinaves de l'antiquité et du haut Moyen Age. J'ai bien d'autres centres d'intérêts et passions tous aussi chronophage les uns que les autres, mais je vais pas vous raconter ma vie.




 




A bientôt dans les coins donc.




 




 


Répondre
#2


Bienvenue à toi




Tu fais bien de venir ici, on y est bien  ! 




Pour le limousin, te plaints pas, tu pourrais être dans le fin fond des Yvelines et avoir tous les inconvénients de Paris sans les avantages^^




 


Répondre
#3


"pour mon plus grand plaisir", c'était absolument pas ironique, je suis ravis d'être la où je suis (c'est même un choix de ma part en fait). Tout les matins, je me lève en ayant des arbres et des collines sous les yeux, à 5 minutes de chez moi j'ai des chaos rocheux sur une magnifique rivière, à un peu plus des landes, tourbières, forêts magnifiques.... Le seul truc un peu chiant, c'est certains autochtones faciles de la gachette dès que l'automne revient et ces enf.... de coopératives forestières qui transforment tout ça en champ de bataille de la guerre de 14 et menace de nous tuer avec des énormes camions  qui roulent à fond sur de toutes petites routes... mais sinon, je suis bien mieux ici qu'ailleurs.




 




Je n'irais pas vivre à Paris (même Limoges ça m’oppressait....) pour tout l'or et l'argent du monde.


Répondre
#4

Veinard  ! 

Répondre
#5


Oui, je suis bien conscient de la chance que j'ai... même si il a fallu faire pas mal de concessions, que la bêtise humaine est loin de s'arrêter à la sortie des villes, et que y a aussi des contraintes (le budget bagnolle....aouch).




 




Mais ça:




 









[Image: maxi_16867.jpg]



 




[Image: 2783241.jpg]



 




[Image: Plateau-de-Millevaches-Paysage_de_la_hau...Vienne.jpg]



 




. [Image: 9b7c8305eca3c31650dd2dbc5bad46d8.jpg]



 




Ca vaut pas mal de sacrifices....




 


Répondre
#6

[img]<fileStore.core_Emoticons>/emoticons/default_thumbsup.gif[/img]
Répondre
#7


Bienvenue à toi !




Je serai assez intéressé par tes références en matière d'Histoire, je commence un peu à explorer ces sujets :)


Répondre
#8

Citation :
Citation




Je serai assez intéressé par tes références en matière d'Histoire




Des références de bouquins tu veux dire?




 




Sur les gaulois/celtes, y a une abondance de littérature depuis 15/20 ans qui révolutionne un peu la vision qu'on avait de cette civilisation... Par contre, faut garder à l'esprit que les Gaulois sont une civilisation orale, que par conséquent, la principale source est l'archéologie, donc l'étude de ces peuples peut être parfois un peu austère (mais l'archéologie a ceci de génial qu'elle étudie des témoignages directs, à travers l'objet, de la vie et de la culture des gens, du quotidien de tous les jours.... le problème que l'on a avec les textes, c'est qu'avant le XIXème siècle, ils émanent d'une toute petite élite qui donne souvent une vision subjective et faussée de leur époque... dans les cas des Gaulois c'est encore pire puisque les textes émanent de civilisations qui ont souvent été leurs ennemis et qui les considéraient comme des barbares inférieurs.... en gros, voir les Gaulois uniquement à travers les textes romains et grecs, c'est un peu comme voir l'Afrique à travers les pub Banania du début du XXème siècle...).




 




Ceux qui m'ont le plus marqué sont:




 




[Image: 41MM412QM7L._AC_UL320_SR204,320_.jpg]



 




Pour commencer c'est très bien.




 




[Image: vklc.jpg]



 




Les celtes de Venceslas Krutas, très beau libre abondamment illustré, très agréable à lire et qui fait le point sur les Celtes en Europe à l'âge du fer.




 




[Image: brunaux2.jpg]



 




Très intéressant sur les liens entre religion et guerre chez les celtes, sur les sanctuaires guerriers en Gaule et sur la mentalité des guerriers gaulois.




 




[Image: 9782877724814.jpg]



 




sur l'équipement guerrier, c'est top, une des meilleure troupe de reconstitution gauloise que je connaisse (qui se concentre sur la période de la Tène Ancienne plutôt que sur la période Guerre des Gaules).




 




[Image: 9782501093859-X.jpg?itok=rRAPWD9d]



 




Très bonne synthèse sur la mythologie Celtique, qui a l'audace (parce qu'au niveau historiographique, c'est contesté) de faire le pont entre le peu que l'on connait de la mythologie celte antique et de la mythologie celtique insulaire du haut moyen age (irlandaise et galloise pour l'essentiel.... certains archaïsmes de ces mythes tardifs laissent à penser qu'ils sont  à l'origine des mythes antiques continentaux).




 




[Image: 41-bisGr23L.jpg]



 




Ca c'et pas historique, c'est un roman de "fantasy historique" qui se passe dans la Gaule de la charnière entre le 1er et le 2nd âge du fer. Mais je le met parce que c'est une tuerie. L'auteur est génial (il est déjà connu pour ses romans de fantasy plus classiques, Janua Vera et Gagner la guerre), mais là j'ai été ravi de voir à quel point il avait buché son sujet: il mêle archéologie de l'âge du fer, mythes irlandais.;.Etc et j'ai trouvé son truc vraiment crédible, on s'y croirait (après, ça reste de la fantasy, mais d'une qualité rare).




 




Sinon, y a les sources directes: textes antiques (guerre des Gaule par exemple), mythes irlandais (certains sont traduits en français, sinon, c'est anglais (le gaélique ancien, c'est même pas la peine, c'est l'une des langues les plus imbytables à laquelle j'ai essayé de m'intéresser). Y a notamment la razzia des Vaches de Cooley, traduite dans la collection Aube des Peuples (éditions Gallimard il me semble), qui narre les exploits du héros Cu Chulainn. C'est assez chaud à lire, mais quand tu fais l'effort, c'est complètement fou! On a là un récit psychédélique et épique auquel je connais pas d'équivalent. Et ça date (sa version écrite, pour l'origine du mythe, elle est probablement beaucoup beaucoup plus ancienne) des VIIème/VIIIème siècles.




 




Je fais un autre post sur les vikings.




 




edit: je le rend compte que je cite que des bouquins des années 2000 ou presque... la recherche a certainement fait encore pas mal d'avancées ces dernières années et je me rend compte que je suis plus trop à la page sur le sujet (après bon, je ne mentionne pas les innombrables articles scientifiques publiés dans des revues spécialisées (qu'on trouve dans beaucoup de bibliothèques) mais qui peuvent être très intéressants. 




 




 


Répondre
#9


Sur les vikings donc:




 




Là aussi, culture orale. Les textes d'époque sont rares, souvent tardifs et indirects (le mec qui écrit n'est pas un témoin direct de ce qu'il écrit).




 




Pour l'ensemble de la littérature islandaise, que l'on considère souvent à tort comme des sources sur la période viking, c'est pareil: les plus vieilles saga datent du XIIème siècles, tout comme les textes de lois et autres traités de poésie scaldique et eddique (dont le plus connu est l'edda en prose de Snorri Sturlusson, traduit par JF Dillman, collection Aube des peuples aussi). En outre, ils ont été écrits par des clercs, des érudits chrétiens, deux trois siècles après la période viking: des gens imbus de culture classique et continentale, impliqués dans la politique de leur époque (Snorri Sturlusson fait partie d'une des plus puissantes familles islandaises du XIIIème siècle), donc souvent amené à "orienter" les faits, et en outre, pas forcément favorables à la période païenne (beaucoup de textes plus ou moins mythologiques sont clairement destinés à discréditer le paganisme dont les pratiques se sont perpétués bien après la Christianisation officielle des pays scandinaves). On a tout de même beaucoup de poèmes eddiques ou scaldiques (cette forme de poésie est l'une des plus complexe au monde, pas mal pour les barbare brutaux en peau de bête que notre culture populaire en a fait) qui sont succeptibles de remonter directement à la période païenne. En outre, des pierres runiques et autres objets viennent corroborer un certain nombre de choses contenu dans ces textes (Snorri raconte qu'Odhinn chevauchait un cheval à 8 pattes (thème chamanique) et on retrouve effectivement des représentation de dieux chevauchant un cheval à 8 pattes).




 




Reste que les SAga sont des monuments de la littérature médiévale, qu'elles ont un style assez surprenant (assez laconique, on est loin des envolées lyriques des textes mythiques grecs ou irlandais... d'ailleurs elles ne sont pas des mythes mais sont censés raconter la vie de personnages ayant plus ou moins existé ("saga" veut dire "histoire")... après il existe différents types de saga: saga des islandais, saga royales, sagas légendaires qui ont toutes leurs défauts et leurs qualité). Mon pseudo, Egill, fait référence à la saga d'Egill Skallagrimsson, une des plus belles saga islandaise attribuée à Snorri Sturlusson comportant beaucoup de témoignages sur les pratiques magiques de l'époque et des extraits de poèmes eddiques probablement très anciens (Xème, voire IXème siècles, donc en plein dans la période viking... mais uniquement pour les poèmes).




 




Et sans les eddas, on connaîtrait que dalle à la mythologie nordique.




 




Sinon, en études historiques, les principales références que je connaisse sont:




 




L'ensemble de l'oeuvre de Régis Boyer. C'est le seul historien français qui a publié sur le sujet dans sa globalité (il y a d'autres historiens français reconnus qui s'intéressent aux vikings, comme Baudin ou Dillman, mais surtout au phénomène viking en France et non à la civilisation scandinave de l'époque viking (les vikings ne sont pas un peuple, ce sont ceux qui partent en expéditions, un scandinave chez lui n'est pas un viking). Outre l'edda poétique, génial bouquin où il traduit et analyse un grand pan de la poésie mythologique nordique, je t'en recommanderais deux:




 




[Image: 9782262019549.JPG]



 




[Image: 41Q8lpvaZWL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg]



 




Après, Boyer a un style un peu vieillot parfois un peu lourdingue à lire et il est assez contesté par d'autres historiens. En fait à la base, c'est un prof de lettre spécialiste de la Scandinavie. Mais du coup (au-delà des gueguerre de clocher entre historiens et littéraires), il se concentre avant tout sur les textes, avec tous les défauts que je citais au début de mon post, néglige pas mal l'archéologie et toute la matière d'Europe de l'Est (en même temps, il a commencé à étudier tout ça avant la fin de l'URSS et à l'époque tout ça était assez inaccessible pour les chercheurs occidentaux).




 




Mais en français, c'est assez incontournable, et très bien pour se familiariser avec le sujet.




 




Mais disons qu'il ne faut pas rester sur sa vision quoi...




 




Un autre pour la route, pour en finir avec le stéréotype du barbare mou du bulbe, et en plus c'est un livre magnifique aussi agréable à lire qu'à regarder:




 




[Image: 517R3ZKVH2L._SX258_BO1,204,203,200_.jpg]



 




En français, y a quand même d'autres choses dont:




 




[Image: 9782700723656.jpg]



 




Traduit de l'anglais, très intéressant.




 




. [Image: les-Berserkir-les-guerriers-fauves-vikin...-simon.png]



 




Une thèse sur un sujet méconnu et passionnant, par contre, là c'est déjà un niveau un peu plus chaud (c'est une thèse universitaire quoi...).




 




sinon, faut taper dans les bouquins en anglais, y a une foule de doc dans la langue de shakespeare (les anglais se sentent certainement plus concernés):




 




Y en a plein, mais j'en citerais deux qui sont assez accessibles et sympas à lire:




 




[Image: images?q=tbn:ANd9GcRW8H-KwqEOFyU7Pll_uPy...agyOkg_I4I]



 




Bouquin que j'ai trouvé génial parce qu'il parle des anciens scandinaves chez eux: leur société, organisation politique et sociale, croyances moeurs. L'auteur est très critique vis à vis de ce que l'on considère comme acquis sur cette civilisation et émet pleins d'hypothèses très intéressantes. Par contre, c'est assez frustrant parce qu'il pose plus de questions qu'il ne donne de réponse (de toute façon, dans l'étude de ces peuples, c'est un constat généralisé). Je l'ai trouvé passionnant.




 




Et sinon, un autre très beau livre très agréable à lire et à regarder:




 




[Image: 51vHb5jLSkL._SX258_BO1,204,203,200_.jpg]



 




Catalogue d'une expo qui s'est tenue il n'y a pas très longtemps au British Museum à Londres, avec des articles pointus et passionnants.




 




 




 




 


Répondre
#10

Je ne sais pas trop quoi ajoute,r si ce n'est un grand merci !

Répondre


Atteindre :