[Livres] Aujourd'hui, j'ai lu...
Mais me spoil pas :'(
Répondre
Hop, petite revue littéraire de mes dernières lectures sur le Japon :



[Image: Tokyo-Vice.jpg]
Pour ma part, la dernière bonne baffe a été "Tokyo Vice", de Jake Adelstein.
Premier journaliste occidental, en l'occurrence juif américain, a avoir été embauché par un des très grands quotidiens japonais (le Yomiuri Shinbun), il a fouillé et enquêté sur la face cachée du Japon pendant une dizaine d'années (mafia, trafics d'êtres humains, prêteurs sur gage, relations entre la presse et la police, racisme...).
Bref, je savais que c'était glauque, mais pas à ce point...
Franchement, un bouquin que j'ai dévoré du début à la fin et que je conseille vivement aux amoureux du Japon (et aux autres), histoire de garder les yeux ouverts.
Et maintenant, il va falloir que je lise le second tome (que j'ai croisé par hasard à ma médiathèque).


[Image: Ikebukuro-west-gate-park.jpg]
Dans un registre un peu plus léger (quoi que...), "Ikebukuro West Gate Park 2", de Ira Ishida.
Là encore, le monde de l'envers de la société japonaise, avec ses mafias, ses prostituées, ses sans-abris... le tout vu à travers les yeux d'un jeune "hors système", qui vit en marge de la bonne société, vivotant grâce au commerce de fruits et légumes de sa mère, et dont la réputation de "débrouilleur d'embrouilles" le plonge souvent dans les ennuis.
Comme le premier, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.



[Image: kurokochi.jpg]
Et pour finir, on va faire dans le manga, toujours dans l'univers de l'envers du décor de la si propre et policée société japonaise :
Le personnage principal est un inspecteur corrompu de la police de Tokyo, d'une section qui s'intéresse à tous les scandales politiques ce qui lui permet d'avoir un très grand nombre de dossiers sur les uns et les autres, lui permettant de s'assurer de jolis revenus complémentaires. Il se retrouve obligé de faire équipe
Il va se trouver mêlé à des histoires le dépassant allègrement, et plongeant dans les pages les plus sombres de l'histoire japonaise de l'après-guerre (groupes communistes révolutionnaires des années 60, crise financière des années 90, attentats, assassinat non élucidé d'un préfet de police,...) avec une société secrète oeuvrant dans l'ombre pour préserver ses intérêts.
J'en suis pour l'instant au tome 7 (merci à ma médiathèque d'avoir l'ensemble des tomes traduits en français), et ça se lit tout seul.
Pour mes figs persos, mes commandes, et parfois des trucs qui se mangent, c'est par ici => http://studiocaillou.blogspot.fr/



La Queue en Airain : moi, voir des gens morts, ça me fait du bien, c'est de voir les vivants qui me fait peur, eux ils sont encore libre d'être cons


Répondre


Atteindre :