Comparaison de deux forces : Sigmarites VS Sylvaneth
#1

La question se pose... Comment parler des listes d'armée sur un jeu qui ne propose pas de système de création de listes ?
Dans un jeu classique, un joueur décrit sa liste à 2000 points, on peut lui dire si sa liste est plutôt efficace ou nulle pour ce format et lui indiquer des faiblesses à combler par exemple... Mais là, tout dépend de l'adversaire.

D'où l'idée de faire de la comparaison de listes.

Je propose donc de me baser sur ma première et unique partie pour lancer l'exercice de style...

Mon adversaire joue ceci en Sigmarites :
Citation :<div>
<div>Un Lord-Celestant
Un Lord-Relictor
Trois Retributors
Deux unités de cinq Liberators
Trois Prosecutors
</div>
</div>
De mon côté, je jouais ça en Sylvaneth :

Citation :Un Homme-arbre

Une Hamadryade

Deux unités de 13 Dryades

Deux unités de 4 Lémures
La partie se déroule sur une table de 90*90 avec un Sylvaneth Wyldwood côté Sylvaneth et deux éléments de décors de chaque côté de la table.

Le scénario est de la bâche classique avec déroute des armées si celles-ci ont subi 75% de pertes ou plus à la fin d'un tour.

A noter que les Sigmarites sont en large infériorité numérique et bénéficient donc des règles de mort-subite.

Questions :

Sur le papier, laquelle de ces armées semble la plus puissante ?

Quel serait l'objectif de mort-subite que les Sigmarites devraient sélectionner et pourquoi ?

Comment devrais-je jouer mon armée de Sylvaneth pour l'utiliser au mieux contre les Sigmarites ? Entre autre, quel serait le rôle de chacune de mes unités ?

Quels ajouts/modifications devrais-je faire à la liste pour que la prochaine partie contre mon adversaire soit plus intéressante ?

Répondre
#2

Les stormcast sont au dessus. Les liberators sont bien plus efficaces que les dryades l'invocation peut aider. L'homme arbre dépote bien et peux régler son compte aux rétributor et au celestant si il est mal utilisé. Grosso modo l'ensemble se tient néanmoins car l'hamadryade peut facilement équilibrer la partie. A noter que trop d'invoc peut te faire perdre puisque tu risques de déglinguer ton quota de troupes tuées par rapport à tes troupes initiales.

La mort subite de pute consisterais à jouer au décor et à téléporté les prosecutors près du décor en question. Mais tuer une unité adverse pourrait faire l'affaire, se débarrasser de 13 dryades est très facile. Tuer un général sera plus dur puisqu'il faudra descendre un homme arbre, une fois planqué dans les bois il va être dur à déboulonné.

Les sylvaneth devront d'abord submerger les liberators qui vont faire des gros trous. Les retributors sont hyper chiants à tuer ce sont des gros gros tanks, les affronter dans les bois est la solution car cela boostera les dryades et les wildwood prélèveront leur tribut. Le celestant est très fragile, si le joueur fait l'erreur de l’emmener ailleurs que sur un perso isolé ne pas hésiter à lui mettre sur la tronche un max d'attaques, ne pas le laisser charger. L'homme arbre est tout à fait situationnel, il ira là ou du punch sera requis.

Il faut se méfier des prosecutors qui pourraient couper la retraite d'une unité ou aller chercher l'hamadryade. Faire un petit mur de lémure pour assurer que les bestiaux n'arrivent pas de suite au close me semble opportun.

Pour rendre la partie plus intéressante je jouerais un scénar pour commencer. Un second homme arbre pourrait grandement aider. Il est fort probable que les stormcast fassent des ravages chez les dryades, leur seule force étant la synergie avec les bois et le nombre. L'idéal est d'engluer les stormcast dans les bois. l'homme arbres est très fort mais comme avec tout dans Age of Sigmar il peut dérouiller très vite, il y a fort à parier qu'il se mange des retributors et le celestant dans la gueule. Et il risque de mourir assez vite, surtout si le celestant à du bol avec son marteau.

Se méfier de la frappe en profondeur aussi, ce rend extrêmement vulnérable l'hamadryade et dans une moindre mesure l'homme arbre qui pourrait se retrouver isolé, sans un second wildwood il ne pourra pas utiliser les sentier spirituels pour se téléporter hors de la melée.

Bref voilà ce que j'en dis comme ça sur le papier.

Répondre
#3

J'ai pas le niveau/l'expérience pour apprécier correctement les remarques faites mais tout de même :

Tu insistes beaucoup sur l'utilisation des bois pour se planquer, bouger, tendre des traquenards...

Déjà, j'en avais un sur la table. J'étais content.

Mais dans le principe, arriver avec 3 forêts pour noyer la table sous les arbres, je trouve ça un peu abusif. Non ?

Ou l'écart de force entre les deux factions justifie-t-il que les Sylvaneth bénéficie d'un avantage supplémentaire sous forme d'un bois en plus ?

Passé ce détail, comment convaincre l'adversaire de rentrer dans la forêt sachant qu'il a un objectif en mort subite ?

Mon adversaire avait pris l'objectif "décors" (mais il a zappé les règles de bataillon et n'a donc pas poppé dessus au tour 4). A partir de ce moment, c'était aux Sylvaneth de sortir du bois pour empêcher les Sigmarites de le prendre et ceux-ci n'ont jamais mis les pieds dans la forêt...

Pour finir... Quand tu parles d'un second HA, c'est à la place de quoi ? Ou en plus ? Ca te semblerait toujours à peu près équilibré avec un HA de plus ?

Répondre
#4

Et ta dernière question reprend un gros reproche que je fais à ce jeu : sans système d'équilibrage clair, aucun moyen de savoir si les armées sont équilibrées, que ce soit par rapport au scénario ou entre elles.

Et là, on ne parle plus des anciennes armées issues de la V8, mais bien des factions actuelles, utilisant des parchemins actuels...

Répondre
#5

Noyer la table sous les arbres est tout à fait l'idée, les sylvaneth agissent en forêt en fait. Pour ce qui est des forêts si l'ennemi passe par un sylvaneth wildwood ( qui n'est pas forcément une forêt standard, soit dit en passant) sur un jet de un la fig est dévorée. Sinn le buff sur tes dryades s'effectue si celles-ci sont à 3" ou moins du bois. Tu peux donc ceinturer le bois avec des dryades et les ennemis auront un malus pour les toucher. Sans compter que tu crées ainsi une zone de 3" autour de tes gurines ou l'ennemi ne peut finir son mouvement.

Mais tu peux aussi laisser un homme arbre dans le bosquet à protéger et éradiquer les bonshommes qui s'en approche, tu as une attaque de tir et une attaque à 3" donc tu es intouchable si les ennemis ne sont pas plus près. Au final il tiendra le bosquet de façon tout à fait honorable et si les stormcast veulent le buter ils devront rentrer dans les bois et prendre le risque de se faire manger.

Et le second homme arbre oui en plus.

Et il est très facile de savoir si les armées sont équilibrées mais pour cela il faut jouer quelques parties. En vérité connaître le potentiel d'une unité est simple car il ne dépend pas de ce qu'il y a en face, j'arrive aisément à savoir ce que peut faire une unité de 12 dryades et donc selon ce qu'il y a en face on peut prévoir si ça suffit ou pas. Mais clairement il faut jouer au jeu pour se faire une idée. Une fois qu'on a pigé les mécaniques et vu leurs effets sur une partie on arrive à s'en sortir sans trop de souci. C'est encore plus simple si on ne joue qu'une armée car il est facile de la connaître et de savoir son potentiel, si l'adversaire connaît son armée l'équilibre se fait plutôt bien.

En terme de destruction pure et dure prenons 2 unités de base : les liberators et les dryades/

Liberator : 2 attaques touchent sur 3+ blesse sur 4 ou l'inverse en fonction des armes, dégât un. Ils ont 2 PV donc il faudra 2 assauts réussit pour en buter un. Le bouclier relance les 1 à la sauvegarde mais on s'en fou, c'est anecdotique, avec deux armes on peut relancer pour toucher les 1 idem...

Dryade : attaque à 2" donc peut attaquer " sur 2 rangs" 2 attaques 4+,4+ un dégât, donc il faudra 2 fois plus d'attaques aux dryades poru prélever le même tribut en stormcast que l'inverse. En gros plus la save 4+ donc on double encore le nombre d'attaque pour faire pareil en trous. Par contre du côté dryade c'est là que le bois est important. Si elles sont dans un bois leur save est à 4+ donc une unité du double d'une unité de liberator est une force équivalente. Mais à 12 ou plus dryades leur save passe à 3+... Juste de quoi renverser la bataille si elles ont le premier round de combat. Néanmoins compter que la curage des dryades est de 6 seulement donc pas mal vont fuir, les stormcast idem. A voir en fonction donc de qui va soutenir leur moral en jeu. Si les libé font partie d'une thunderstrike brotherhood ils ne fuiront jamais idem si on leur met présence exaltante du général. Les dryades auront 7 de base puisque les rangs seront supérieurs à 10. Voilà donc en gros 2 fois plus de dryades que de liberator ça convient si ont les joue dans les bois sinon on en rajoute un peu.

Ce genre de chose se constatent en l'espace d'une partie donc on sait très vite combien en prendre, vraiment.

Ensuite je te conseille de jouer une gardian of the deepwood qui permet de placer tes bois APRES les déploiement des décors. Cela permet de décider de points de spawn, de téléportation et de refuser un accès trop facile à certaines section de la map en fonction du scénario. Bref les gens qui disent qu'AoS n'a aucune stratégie se trompent lourdement.

Faut juste insister un peu, c'est comme un nouveau jeu vidéo faut se faire aux commandes avant de dire que c'est injouable.

Répondre
#6

Noyer la table sous les arbres est tout à fait l'idée, les sylvaneth agissent en forêt en fait. Pour ce qui est des forêts si l'ennemi passe par un sylvaneth wildwood ( qui n'est pas forcément une forêt standard, soit dit en passant) sur un jet de un la fig est dévorée. Sinn le buff sur tes dryades s'effectue si celles-ci sont à 3" ou moins du bois. Tu peux donc ceinturer le bois avec des dryades et les ennemis auront un malus pour les toucher. Sans compter que tu crées ainsi une zone de 3" autour de tes gurines ou l'ennemi ne peut finir son mouvement.

Mais tu peux aussi laisser un homme arbre dans le bosquet à protéger et éradiquer les bonshommes qui s'en approche, tu as une attaque de tir et une attaque à 3" donc tu es intouchable si les ennemis ne sont pas plus près. Au final il tiendra le bosquet de façon tout à fait honorable et si les stormcast veulent le buter ils devront rentrer dans les bois et prendre le risque de se faire manger.

Et le second homme arbre oui en plus.

Et il est très facile de savoir si les armées sont équilibrées mais pour cela il faut jouer quelques parties. En vérité connaître le potentiel d'une unité est simple car il ne dépend pas de ce qu'il y a en face, j'arrive aisément à savoir ce que peut faire une unité de 12 dryades et donc selon ce qu'il y a en face on peut prévoir si ça suffit ou pas. Mais clairement il faut jouer au jeu pour se faire une idée. Une fois qu'on a pigé les mécaniques et vu leurs effets sur une partie on arrive à s'en sortir sans trop de souci. C'est encore plus simple si on ne joue qu'une armée car il est facile de la connaître et de savoir son potentiel, si l'adversaire connaît son armée l'équilibre se fait plutôt bien.

En terme de destruction pure et dure prenons 2 unités de base : les liberators et les dryades/

Liberator : 2 attaques touchent sur 3+ blesse sur 4 ou l'inverse en fonction des armes, dégât un. Ils ont 2 PV donc il faudra 2 assauts réussit pour en buter un. Le bouclier relance les 1 à la sauvegarde mais on s'en fou, c'est anecdotique, avec deux armes on peut relancer pour toucher les 1 idem...

Dryade : attaque à 2" donc peut attaquer " sur 2 rangs" 2 attaques 4+,4+ un dégât, donc il faudra 2 fois plus d'attaques aux dryades poru prélever le même tribut en stormcast que l'inverse. En gros plus la save 4+ donc on double encore le nombre d'attaque pour faire pareil en trous. Par contre du côté dryade c'est là que le bois est important. Si elles sont dans un bois leur save est à 4+ donc une unité du double d'une unité de liberator est une force équivalente. Mais à 12 ou plus dryades leur save passe à 3+... Juste de quoi renverser la bataille si elles ont le premier round de combat. Néanmoins compter que la curage des dryades est de 6 seulement donc pas mal vont fuir, les stormcast idem. A voir en fonction donc de qui va soutenir leur moral en jeu. Si les libé font partie d'une thunderstrike brotherhood ils ne fuiront jamais idem si on leur met présence exaltante du général. Les dryades auront 7 de base puisque les rangs seront supérieurs à 10. Voilà donc en gros 2 fois plus de dryades que de liberator ça convient si ont les joue dans les bois sinon on en rajoute un peu.

Ce genre de chose se constatent en l'espace d'une partie donc on sait très vite combien en prendre, vraiment.

Ensuite je te conseille de jouer une gardian of the deepwood qui permet de placer tes bois APRES les déploiement des décors. Cela permet de décider de points de spawn, de téléportation et de refuser un accès trop facile à certaines section de la map en fonction du scénario. Bref les gens qui disent qu'AoS n'a aucune stratégie se trompent lourdement.

Faut juste insister un peu, c'est comme un nouveau jeu vidéo faut se faire aux commandes avant de dire que c'est injouable.

Répondre
#7
Merci pour cet avis/ces retours. Je vais méditer cela.
Répondre
#8

Je crois qu'un bon moyen de "tester" AoS est aussi de jouer le plus sale possible, en exploitant tout ce que l'armée et les règles te permettent de faire.

C'est comme ça que tu verras ce qui peut être un peu "abusé" et ce qui est complètement prévu par les règles.

On oubliera pas de préciser que AoS (encore plus que warhammer je pense) est un jeu qui mérite surtout d'être joué en campagne, de préférence avec un petit côté narratif, une campagne avec carte serait excellente. Typiquement les sylvaneths sont "chez eux" dans les bois, tandis que les Sigmarites les défonceront dans un désert. Faut pas raisonner en terme d'équilibre je pense, plutôt "'d'histoire".

(Mais ça c'était un peu à côté de la plaque vu ta question ^^).

Répondre
#9

Heu... Non.

Jouer sale, non. Surtout à AoS où cela n'a pas sens.

Exploiter son armée oui mais sans jouer sale, d'où le fait qu'on demande ce qui serait équilibré et si on peut prévoir une partie sympa avec ça.

Ceci dit, je compte peut-être rajouter une unité d'elfes sylvains (des waywatchers).

Me semble pas déconnant, ça me forcerait à reprendre les pinceaux plus sérieusement, ce serait plus facile à intégrer visuellement que la recherche d'un nouvel HA compatible en terme de style avec le reste de mes figs... Et ce serait plus diversifié en termes de règles.

Non ?

Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  comparaison taille bloodreavers et maraudeurs ? FAM 10 1,853 07-07-2017, 21:00
Dernier message: FAM

Atteindre :