DUST 1947 : c'est fini...
Bon ben tout le monde est donc ok pour dire que cette V3 est très bien, que le jeu est "basique" de prime abord mais une fois qu'on pousse un peu on s'aperçoit de la profondeur du truc.
Bref ne surtout pas rester sur une première impression et ne pas hésiter à trouver un club avec des joueurs habitués pour te dévoiler tout ça !!!
Répondre
Ce week end, c'est tenue le tournoi dust1947 au Luxembourg. Nous étions 10 avec 3 luxembourgeois, 3 allemands, 3 français et 1 belge, non ce n'est pas le début d'une blague ^^
Si vous êtes sur Facebook, vous pouvez aller voir dustfrance. On a finit 2e, 5e et 8e. L'ambiance était bonne et globalement les armées équilibrés.
Répondre
Y avait les dingues de jeux je crois.
Répondre
Pas au tournoi
Répondre
Toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin....

WHAT A SAD DAY!

Dear Dusters, please know that you will be forever in my heart, thank you for your support and friendship over so many years!
After an incredible twelve years run, Dust Studio has ceased its operations. In the past couple of years, producing the beautiful miniatures and model kits that you know and love has become increasingly difficult, and it is now impossible for us to continue. There are many factors that lead us here: increased costs in shipping, labor and raw material were the most important. Increased import taxes between several regions were another. And on top of that the pandemic, that has greatly disrupted our operations in China.
Of course it's a sad day for us, but at the same time we are very proud and happy of what we accomplished. Thanks to you, we managed to build an awesome community of players, collectors and enthusiasts around the World. We brought Weird World War II to new heights, and are sure that this setting has a bright future.
The last resources that were at our disposal were put to produce and distribute the last wave of miniatures released. This allowed to complete the Imperial Japanese Navy Bloc and flesh out the Mercenaries, so they too could be played on their own. It also allowed to achieve what we had planned for the Mythos forces.
Dust' background story ended with Paradise Lost: the end of one World, announcing the beginning of a new one. This is now the story that you will have to tell. For even if we close shop, that doesn't mean the World of Dust will end. It will stay alive as long as you will be playing, painting, dreaming about it.
We thank everyone of you for all the great memories we shared over the years. Happy gaming and stay Dusty!

Paolo & Olivier.


Don Lopertuis, duster forever !
Répondre
Jamais une bonne nouvelle de voir un éditeur mettre la clé sous la porte... Cry
Répondre
Oui c'est vraiment dommage ....
Répondre
Malheureusement pas étonnant
Répondre
Même si la DA et le gameplay ne m'avaient jamais accroché, l'uchronie développée depuis toutes ces années était très intéressante. Dommage pour eux et pour les joueurs effectivement.

Dans un contexte plus général je suis dans l'industrie plastique et des bruits de couloirs concernants nos concurrents adeptes de la fabrication asiatique me laissent à penser que ce modèle économique va continuer à connaître de sérieuses perturbations, pour dire le moins. Tous ça pour des sociétés aux CA autrement plus importants que les boîtes de jeux qui nous intéresse*. J'engage donc à bien réfléchir sur les futurs engagements KS et autres projets venant de ces coins là.

* Dans le business ce sont les plus gros clients qui sont toujours servi en premier, toujours.
Répondre
Ça fait longtemps que je pense qu'il y a de la place pour ce business en Europe. Si j'avais le capital pour monter la structure industrielle je me serai déjà lancé.
Répondre


Atteindre :